L’écoute active est une technique de communication impliquant l’écoute attentive de l’autre dans l’empathie et de façon non directive. La personne en écoute doit se centrer sur son interlocuteur sans l’influencer, ni lui mettre une pression. Cette technique de communication permet d’établir une relation de confiance et de témoigner à votre interlocuteur du respect. De son côté, il peut s’exprimer en toute liberté, sans avoir le sentiment d’être jugé. Voilà pourquoi, l’écoute active est considérée comme une solution efficace pour réussir la négociation des missions freelance. 

Comprendre la notion d’écoute active 

Pour s’informer davantage sur la notion d’écoute active, il est conseillé de visiter cette page. Cette notion a été initiée par un psychologue américain dans les années 40. Elle est basée sur plusieurs principes, c’est-à-dire la capacité d’accepter l’autre comme il est, tout en lui manifestant de l’intérêt. L’écoute active repose également sur le respect et la considération de l’autre sans attendre un retour. Cela implique la concentration sur ce que l’autre vit et non ce qu’il dit, notamment si ce dernier a du mal à choisir les mots et à exprimer ce qu’il ressent. 

En parallèle : Le netlinking pour booster votre visibilité en ligne

L’écoute active sous-entend alors la capacité de focaliser toute votre attention sur l’autre personne pour saisir le contenu de son message. Pour cela, il est important de repérer sa façon de communiquer et d’adopter la même méthode de communication pour la mettre à l’aise. En fonction de la situation, il vous est possible d’utiliser des éléments de communication de type verbal comme le questionnement ou la reformulation. Ainsi, il vous sera plus facile de comprendre le message transmis. Vous pouvez également utiliser des éléments de communication de type non verbal comme : 

  • Les silences
  • Les prises de notes
  • Les hochements de tête
  • Etc. 

La nécessité de l’écoute active dans la négociation des missions

L’écoute active est recommandée dans de nombreux domaines tels que la vente, l’enseignement, la médecine, etc. Il s’agit d’un véritable outil très efficace pour faciliter le dialogue et la compréhension. Elle peut aussi servir dans un contexte de négociation, dans le cadre où elle est utile pour comprendre les besoins sous-jacents de l’interlocuteur. En effet, grâce à l’écoute active, vous aurez accès à de nombreuses informations tout en étant en mesure d’élaborer un meilleur argumentaire. Aussi, comme expliqué précédemment, le fait d’écouter votre interlocuteur est une façon pour vous de lui donner la sensation d’être considéré afin d’humaniser la relation. 

A voir aussi : Investir dans les cryptomonnaies : Bitcoin vs. Ethereum

Nombreuses sont les techniques d’écoute active pouvant être utilisées pour faciliter la négociation. Nous pouvons citer entre autres la reformulation du propos, l’observation de l’attitude de votre interlocuteur, la maîtrise de votre communication non verbale, l’utilisation de la force du silence, etc. 

Une personne en écoute active doit faire en sorte d’être disponible à 100%. En effet, l’attention portée à votre interlocuteur est essentielle et doit être qualitative. Pour cela, la personne en écoute se doit de rester concentrée sur le discours de son orateur. Ce dernier doit ressentir que ses messages vous intéressent. Ceci dit, il faut éviter toute activité superflue comme consulter vos mails en même temps, vos messages dans votre téléphone, regarder par la fenêtre, …